Mobilisé-e-s contre les subventions aux énergies fossiles

Aberdeen, le 21 juillet 2016 : plus de 80 jeunes activistes originaires d’Ecosse et de toute l’Europe manifestent ce matin devant les bureaux du principal lobby représentant les industries de pétrole et de gaz au Royaume-Uni.

Les activistes des Jeunes Amis de la Terre appellent le gouvernement Britannique à mettre fin aux exemptions d’impôts et aux subventions soutenant l’exploration et l’exploitation de nouvelles réserves de gaz et pétrole.

La manifestation a lieu seulement quelques mois après que la signature par le Royaume-Uni de l’Accord de Paris sur le climat, qui prévoit notamment de limiter le réchauffement climatique à 2 degrés. Cependant, pour atteindre cet objectif, au moins 80% des réserves d’énergies fossiles encore disponibles doivent rester sous terre.

Moins d’une année après avoir signé l’Accord de Paris, le gouvernement Britannique a pris un nouveau tournant, celui mené par les lobbies comme “UK Oil and Gaz”. Les importantes subventions mises à disposition des entreprises exploitant les énergies fossiles vont à l’encontre des engagements pris en faveur du climat, et ne devraient pas être accordées.Olav Nicolay Larsson Aga, porte-parole des Jeunes Amis de la Terre Europe

Par ailleurs, les subventions ne suffisent pas à empêcher les licenciements dans la région. En effet, alors que les exemptions d’impôt accordées pour la production de pétrole et de gaz en mer du Nord en 2015 coûteront aux contribuables 1,7 milliards au cours des 5 prochaines années, 56 000 emplois en lien avec l’industrie ont été supprimés l’année dernière et 23 000 autres le seront d’ici à 2020.

Nous n’acceptons pas que des travailleurs soient licenciés alors que les entreprises qui mettent le plus à mal le climat accumulent des millions en subventions de la part du gouvernement. Nous sommes solidaires avec les centaines de travailleurs et leurs familles qui ont perdu leur emploi ou sont sur le point de le perdre.Afrida Alam, porte-parole des Jeunes Amis de la Terre Europe

Pour les Jeunes Amis de la Terre Europe la perte d’emploi souligne le caractère non-durable des industries gazières et pétrolières et le besoin immédiat d’une transition durable et d’alternatives de long-terme répondant aux besoins de la planète et de la population.

Les Jeunes Amis de la Terre Europe appellent les industries gazières et pétrolières de la mer du Nord à rejoindre dès maintenant le mouvement de transition vers une économie propre, basée sur les énergies renouvelables et permettant la création d’emplois stables et durables.