#StopCharbon ! Super François occupe une agence EDF

 

Le 6 juin dernier, pendant plus de 7 heures, les Jeunes Amis de la Terre ont occupé une agence EDF dans Paris pour dénoncer les investissements climaticides de cette entreprise d’Etat, sans obtenir de réponse de sa part.

Les 7 et 8 juin, les chefs d’État du G7 se réunissaient pour parler climat. Au même moment, à Bonn, se tiennent les négociations intermédiaires de la Conférence de l’ONU sur le climat.

EDF contribue au changement climatique

Le changement climatique, ce n’est pas que la disparition des ours polaires. C’est un processus qui bouleverse le monde que nous connaissons : nos habitats, nos modes de vie, nos emplois, notre santé. Des milliers de personnes dans le monde en subissent déjà les conséquences. Les responsables, nous les connaissons. Par exemple, les grandes entreprises qui produisent des énergies fossiles (charbon, gaz, pétrole), émettrices de gaz à effet de serre, alors que les énergies renouvelables existent et ont prouvé leur rentabilité. Aujourd’hui, le charbon est responsable de 44 % des émissions mondiales de CO2.

Les centrales à charbon d’EDF émettent 69 millions de tonnes de CO2 par an. C’est l’équivalent des émissions liées à l’énergie d’un pays entier comme l’Autriche !

L’État est actionnaire à 84,5 % d’EDF : il a le pouvoir de faire changer les choses !

La France va accueillir en décembre 2015 la Conférence de l’ONU sur le climat (COP21). François Hollande se positionne en sauveur du climat en appelant le reste du monde à agir contre le changement climatique. Si François Hollande est vraiment le super héros du climat qu’il prétend être, il doit mettre fin au charbon au sein d’EDF.

La solution existe : des énergies renouvelables et des centaines de milliers d’emplois

Pour limiter l’augmentation de la température du globe au-dessus de 2 °C, l’Agence Internationale de l’Energie nous dit qu’il faut laisser 2/3 des ressources fossiles dans le sol. Il faut écouter ce que nous recommande la science et en finir avec l’ère du pétrole, du charbon ou du gaz de schiste ! La solution c’est de consommer plus intelligemment notre énergie et de recourir aux énergies renouvelables (éolien, solaire, petit hydraulique). Et cette transition ne se fait pas au détriment des salariés puisque des milliers d’emplois peuvent être créés dans ces secteurs !

Copyright photos Estelle Van der Plassche